LES FOURBERIES DE SCAPIN

D’APRES MOLIERE

par la Compagnie Mandragore

 

« Pièce de troupe, écrite non pas pour la Cour mais pour le peuple », Les Fourberies de Scapin sont créées en 1671. De retour à Naples après un voyage, Argante et Géronte retrouvent chacun leursfils, Octave et Léandre, qu'ils avaient laissés sous la garde de Sylvestre et de Scapin. En leur absence, Octave a épousé Hyacinthe, et Léandre est tombé amoureux d’une Égyptienne, Zerbinette. Or, Argante veut qu’Octave épouse la fille que Géronte a eue d’un second mariage. Face à deux pères autoritaires, les deux fils aux amours contrariées s’en remettent au rusé Scapin, qui accepte de les aider...

« Le rideau s’ouvre, la magie opère : d’une extrême douceur, la lumière des bougies caresse les artistes maquillés de blanc de céruse et vêtus des costumes aux couleurs les plus chatoyantes à la mode du XVIIe siècle. Un tableau de Caravage, Poussin ou de La Tour s’anime. Les comédiens "chantent" leurs émotions face au public (on ne tournait pas le dos au roi) : modulation de la voix, profondeur d’un silence, élégance d’un geste, intensité d’un regard. »         

Jean-Denis Monory

Du 7 au 31 janvier 2021 au Théâtre de l'Epée de bois à Paris (Dates reportées ultérieurement)

Du 10 au 12 juin 2021 au Théâtre du Pommier à Neuchâtel 

1/1

© 2020 Alain Jacot - Crée par Giliane Béguin